Bergerie de la petite ferme
   
     
 
 

 
 
   
  HISTORIQUE
   
 


En 1991 après 11 ans d'expérience en gaec père-fils (800 brebis viandes) Hervé s'installe avec sa femme Dominique à la bergerie de la petite ferme, avec un troupeau de 200 brebis laitières.

L'objectif est de transformer la totalité de la production de lait de brebis en fromages et de commercialiser en direct fromages de brebis, viande d'agneau et viande de porc.

En 1993, des méchouis à la ferme sont proposés. Au fil des années cette démarche se renforce et en 2001 une salle d'accueil d'une capacité de 80 personnes est construite; ceci permet de devenir fermier aubergiste adhérent au réseau bienvenue à la ferme.

 

 
 
  LA MAIN D'ŒUVRE
   
 

Un métier aux multiples facettes (élevage, transformation fromagère, vente, cuisine, accueil ferme auberge, comptabilité gestion).

Jeanne : Salariée en CDI. Jeanne travaille sur l'activité ferme auberge et à la vente, elle a la responsabilité de la  fromagerie, c'est grâce à elle que vous vous régalez avec nos fromages...*

Dimitri : Dimitri, sous contrat d'apprentissage depuis septembre 2014,  prépare un Bac Pro. Dimitri travaille davantage sur la partie élevage mais va également sur tous les postes .

Dominique s'occupe plus particulièrement de la fromagerie, des foires et marchés, de la ferme auberge et de la comptabilité gestion mais peux aller sur les autres postes.

Hervé s'occupe plus particulièrement de l'élevage, de la ferme auberge, de l'entretien, de la gestion mais peut aller sur les autres postes.

Nous accueillons régulièrement des stagiaires car nous estimons que c'est un devoir d'aider les jeunes dans leur parcours professionnel.

   
  LE TROUPEAU
   
 

Nos 200 brebis sont de race Lacaune. Elles agnellent 1 fois par an de septembre à février, elles sont traites 2 fois par jour, pendant 200 jours, sur l'année. Elles produisent en moyenne 220 litres de lait par lactation.

Nos 6 béliers sont de race Ile de France et permettent d'améliorer la conformation des agneaux.

Nos agneaux sont sevrés à 28 jours et ensuite engraissés avec notre foin de prairie naturelle et des mélanges de céréales. Leur croissance lente (abattage entre 4 et 6 mois) pour un poids de carcasse entre 17 et 21 kg procure une viande bien finie sans excès de gras.

Nous engraissons 1 à 2 porcs par mois avec le petit lait des fromages; abattus entre 140 et 170 kg, la viande est de très bonne qualité.

 

   
 

LES TERRES

   
 

Nos terres de Sologne sont de mauvaise qualité, très acides (pH 4,5) très chargées en argile elles sont très sèches en été et gorgées d'eau en hiver.

De ce fait la culture de luzerne est exclue; la totalité des 50 hectares que nous exploitons est en prairie naturelle :
- En propriété, 15ha autour de la ferme pour le pâturage des brebis
- En fermage, 15ha à 6 km de la ferme pour les foins
- En entretien de l'espace 15 ha entre 8 et 12 km de la ferme pour les foins.

L'exploitation est autonome pour ses besoins en fourrage, la paille est achetée sur pied à des exploitations voisines, et les céréales à la coopérative.